Asger Jorn, le lettrisme et l’Internationale Situationniste : bibliographie indicative

A l’occasion du Réconfort Moderne 2016, au Confort Moderne de Poitiers, j’ai pu présenter une introduction sur les relations entre Asger Jorn et le mouvement lettriste. Voici la bibliographie indicative de cette première esquisse qui sera amenée à être étoffée à l’occasion d’une intervention future sur Asger Jorn, Isidore Isou et l’Internationale Situationniste.

Dans l’anthologie Discours aux pingouins et autres écrits1 on trouvera à ce propos deux textes publiés à l’origine dans le Bulletin de l’Internationale Situationniste ((1960, numéros 4 et 5)) : « Originalité et grandeur (sur le système Isou) » et « La création ouverte et ses ennemis ».  Ces deux textes mettent en perspective avec l’histoire des arts et l’histoire des sciences la place et la fonction de la notion et de l’étiquette d’avant-garde, notamment en ce qui concerne le mouvement lettriste, mené par Isidore Isou et ardemment défendu par Maurice Lemaître.

Ces textes d’Asger Jorn sont complétés, en méta-réseaux / méta-données par les articles publiés dans d’autres numéros de la revue, à savoir : « Die Welt als Labyrinth »2 où l’on peut lire une réaction de Guy Debord à l’institutionnalisation du mouvement lettriste.3

 

  1. École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Paris, 2001 []
  2. Bulletin…, numéro 4, juin 1960) qui revient sur un projet artistique concret avec le Stedelijk Museum aux Pays-Bas et de la position des situationnistes face aux contraintes imposées par les institutions. Ainsi qu’une des brèves des « Renseignements situationnistes » ((Bulletin…, numéro 7, avril 1962 []
  3. Rappelons qu’à cette date Asger Jorn avait déjà décidé de ne plus participer officiellement à l’Internationale Situationniste. Voir Laurent Gervereau, Critique de l’image quotidienne, 2001, p.219 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *