Livre : Discours aux pingouins et autres écrits d’Asger Jorn

Lire Asger Jorn en français peut sembler difficile vu le nombre réduit de publication sur l’artiste et disponible à l’achat ou à la consultation dans notre langue. Pour l’aspect biographique et la reproduction de certaines archives photographiques, l’ouvrage de Laurent Gervereau reste une référence, nous en avions parlé dans un billet précédent.

Mais Asger Jorn, artiste prolifique, a également beaucoup écrit, édité et publié au cours de sa vie – on dénombre, rappelons le, pas moins de 700 références dans la bibliographie complète de ses textes relevés par Per Hofman Hansen1.

Une sélection de textes minutieuse

Publié en 2001 par les éditions de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Discours aux pingouins et autres écrits, compile 52 textes, articles et lettres d’Asger Jorn traduits en français. La sélection et l’édition d’écrits d’artiste s’avère souvent un casse-tête : chronologie, thèmes, confidentialité, contextes… sont parfois des critères difficiles à concilier.

Le remarquable travail de Marie-Anne Sichère, accompagnée par le suivi de traduction d’Anne-Catherine Abecassis (certains textes sont inédits, d’autres des rééditions de traduction, d’autres publiés directement en français à l’époque) nous offre un ensemble cohérent permettant, par le biais de ses propres mots de mieux entrer dans l’univers à multiple facettes d’Asger Jorn.

L’organisation chronologique des textes et leur choix éclectique se justifient dans le fil conducteur qui malgré tout se maintient tout au long de l’ouvrage : un ensemble cohérent d’une pensée toujours en mouvement – malgré des formes écrites différentes. Ce portrait d’un artiste et de tout ce qu’il l’entoure et le traverse se dessine toujours, ceci même si on ne lit pas cette compilation d’un bout à l’autre et que l’on pioche au fur et à mesure les textes suivant nos centres d’intérêt.

Au fil des textes plus ou moins long allant d’une page à plusieurs dizaines, nous sont rassemblées les pensées, les argumentations et les prises de position d’Asger Jorn traversant les mouvements, les événements et les débats de l’entre-deux guerre aux années 70. Les notes de bas de page et les succinctes explications de fin de texte sont les bienvenues pour éclairer certaines prises de positions singulières ou certaines références un peu ardues.

Une riche galerie de personnages et de thèmes

Ainsi, on pourra lire et découvrir Asger Jorn et ses points de vue conceptuels, politiques, artistiques et amicaux sur différents artistes, lieux, groupes et même livres et revues. On traverse les différentes tensions et passions des fonctionnalismes, lettrismes, surréalismes, situationnismes, pataphysique, cubisme, futurisme ou encore de Dada, de CoBrA, Spur, Spiralen, Bauhaus, Nouveau Bauhaus, de Stijl, Linien, Reflex, Helhesten, Drakabygget On croise le chemin, les pensées et les créations de nombreux artistes, auteurs, architectes, poètes, philosophes…2

Afin de permettre une lecture plus agréable voici, sous forme de nuage de mots3 quelques thèmes, notions sur lesquelles on peut lire dans Discours aux pingouins et autres écrits.

Thèmes abordés dans les textes d’Asger Jorn compilés en français

Il ne faut pas oublier qu’Asger Jorn maîtrise à la fois l’art du développement – fourni, didactique et exemplifié – et celui de la formule4 – percutante, sans tabou, humoristique ; ce qui rend cette lecture très agréable, au-delà de l’approche savante qui est un biais courant de nos compte-rendus. Dans tous les cas le discours chez Asger Jorn est accompagné d’action, la pensée elle-même est création et la lecture de ses textes un éclairage puissant, une partie essentielle de son travail d’artiste.

Pour aller plus loin : en anglais

Pour ceux et celles qui voudraient découvrir d’autres textes sans apprendre le danois, en anglais, on trouvera également deux compilations intéressantes : celle réalisée par Ruth Baumeister sur les écrits du peintre sur l’art et d’architecture Fraternité avant tout: Asger Jorn’s writings on art and architecture : 1938-1957 ((dirigé par Baumeister Ruth, Rotterdam, 010 Publishers, 2011, 303 p.)) et de manière moins thématique dans The natural order and other texts5 .

  1. A Bibliography of Asger Jorn’s writings, Silkeborg Kunstmuseum 1988 – édition bilingue danois/anglais []
  2. Parmi d’autres, on citera notamment Le Corbusier, Fernand Léger, Pierre Loeb, Wifredo Lam, Erik Lundberg, Kafka,Emile Zola, Honoré de Balzac, Chresten Hull, Eric Nyholm, Niels Nielsen, Knud Jensen, Pierre Alechinsky, Egill Jacobsen, Jean Dubuffet, Matta, André Breton, Christian Dotremont, Enrico Baj, Farfa, Picabia, Fontana, Sam Francis, Jackson Pollock, Pierre Wemaëre, Wols, Gaston Bachelard, Niels Bohr, Marinetti, Van Doesbourg, Piet Mondrian, Kandinsky, Jean Lurçat, Picasso, Max Bill, Malevitch, Paul Klee, Bjerke Petersen, Richard Mortensen, Frederik Dam, Isidore Isou, Maurice Lemaître, Kurt Schwitters, André Malraux, Pinot-Gallizio, Henri Michaux, Guy Debord, Karl Marx, Sartre, Albert Mertz, Sonja Ferlov, Eljer Bille, Johannes Holbek, Kierkegaard, Gjessing, Lévi-Strauss, Bram Van Velde []
  3. réalisé avec l’aide du générateur http://www.nuagesdemots.fr []
  4. On trouvera un petit aperçu dans notre anecdote-citation sur les écrits d’artiste []
  5. Aldershot, Ashgate, coll. « Ashgate translations in philosophy, theology and religion », 2002, 368 p. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *