Gerda Taro, Robert Capa : la guerre d’Espagne vue au Danemark (1938)

A la recherche d’une méthode appliquée (Partie 1/2) :

[On reviendra dans un article postérieur aux questions précises des théoriciens utilisés pour la construction de la méthodologie propre à la thèse. Il s’agit plus ici de la présentation par l’exemple d’une méthode de recherche.]

Méta-réseaux (bibliographie) :

Présentation ici d’une anecdote servant d’illustration aux résultats que peut donner une analyse simpliste mais préliminaire des réseaux découverts dans un texte, ici dans un article d’Asger Jorn publié le 30 avril 1938 dans Arbejderbladet intitulé « Den spanske republik og kunsten » (« La République espagnole et l’art »).1

Je vais essayer ici de procéder par méthode et de montrer les liens que je note et qui pourront ensuite permettre de construire un schéma heuristique ou une carte géographique.

À partir de la notice bibliographique, on peut déjà extraire plusieurs éléments, la date (1938) et donc le lien très fort avec l’actualité qu’entretient Asger Jorn, le journal (Arbejderbladet donc un journal danois orienté politiquement) et le titre de l’article (République espagnole et art) qui annonce tout de suite où se situe le discours, comme souvent chez Asger Jorn : au niveau de la culture (kunsten). En effet, même ici, alors que le sujet dont il traite est évidemment politique (république espagnole), il s’interroge sur les relations entre l’art et le monde.

Réseaux primaires (le texte brut) :

Ce niveau de discours – cet intérêt primordial pour l’art – et donc ce qui concerne directement Asger Jorn en tant que jeune artiste, correspond à ses actions, ses références et ses connaissances. Ainsi il consacre une partie de son article au sujet éminemment politique, car sur la guerre civile espagnole (ainsi que dans l’article suivant2, à une exposition à Paris des photographies et reportages sur la guerre d’Espagne, commandée par le régime républicain espagnol et qui se déroule dans la cave des bureaux officiels espagnols à la Madeleine, Paris.3

Robert Capa par Gerda Taro, 1 mai 1937 / Domaine Public

Robert Capa par Gerda Taro, mai 1937 / Domaine Public

On peut ici noter la ville et son quartier (Paris, la Madeleine) mais également le sujet de l’exposition et son commanditaire du sujet (guerre d’Espagne et régime républicain espagnol). De même il ne s’agit pas complètement de Paris puisque le lieu de l’exposition est géré par l’Espagne.

On y expose les photos de Robert Capa (« Kappa ») qui travaille à Ce soir et Gerda Taro, qui entre temps est morte sur le front espagnol.4

Ici on notera donc les noms des deux photographes (Robert Capa, Gerda Taro) ainsi que celui du journal français (Ce soir) dans lequel travaille le premier. Ces informations sont les dernières littéralement données par l’article pour cette anecdote très précise que j’ai choisi afin de réaliser ce premier essai de méthodologie et de démonstration de la définition de réseau adoptée dans cette thèse. Mais l’article contient évidemment beaucoup plus d’informations sur d’autres sujets.

Réseaux Secondaires (réseaux des réseaux primaires) :

 

Bundesarchiv Bild 183-R15068, Leo Dawidowitsch Trotzki, 19229 / CC BY SA 3.0 de

Leo Dawidowitsch Trotzki, Bundesarchiv Bild 183-R15068, 1929 / CC BY SA 3.0 de

Lorsque l’on fait des recherches minimes sur Robert Cappa puis sur Gerda Taro, des éléments importants et parfois surprenants se dévoilent. Ainsi, Robert Cappa a été au Danemark, à Copenhague en 1932 et a photographié pour l’agence Deutscher Photodienst Léon Trotsky, en tant que révolutionnaire russe en exil, qui y faisait alors un discours sur la révolution russe. Ces portraits sont d’ailleurs la première série de photographies réalisées par Capa5 et qui seront publiées dans le Weltspiegel en décembre 1932.6

Gerda Taro quant à elle est morte sur le front espagnol7 . Sa vie nous apporte également de nouveaux éléments de réseaux en mouvement : elle est né en 1910 en Allemagne a émigré en France en 1933, après l’accession au plein pouvoir d’Hitler8 et s’est ensuite profondément engagée dans la lutte anti-fasciste, ce qui l’a menée en Espagne9

Gerda Taro, Anonyme, 1937 / Domaine Public

Gerda Taro, Anonyme, 1937 / Domaine Public

On pourra ainsi ajouter comme une sorte de réseau secondaire – puisqu’il ne se trouve pas, une date (1932), deux pays (Danemark, l’Allemagne), un nom (Trotsky) qui, à son tour, induit, dans un réseau tertiaire, une certaine voix de l’URSS ou du moins du marxisme (puisqu’il est déjà exclu du régime de Staline, déjà en 1928 il s’élève contre la répression qui le vise10 ) voix communiste de l’URSS qui est également très présente via les affrontements du régime républicain espagnol contre Franco ou d’Asger Jorn (notamment dans « Sekterisme »11 ).

Je vous proposerai plusieurs essais de figuration de ces liens dans le prochain article (A la recherche d’une méthodologie appliquée Partie 2/2).


Crédits et droits pour les images : 

Robert Capa, Gerda Taro, mai 1937 / Domaine Public. Source : Wikipedia Commons

Leo Dawidowitsch Trotzki, Bundesarchiv Bild 183-R15068, 1929 / CC BY-SA 3.0 de Source : Wikipedia Commons

Gerda Taro, Anonyme, 1937 / Domaine public. Source : Wikipedia Commons

  1. Référence et détails trouvés dans le texte 17 de la bibliographie des textes d’Asger Jorn : Hofman Hansen Per (dir.). Bibliografi over Asger Jorns skrifter. Silkeborg, Silkeborg kunstmuseum, 1988, p. 57. []
  2. Arbejderbladet, « Sekterisme ». 1 nov. 1938. Référence et détails trouvés dans le texte 18 de la bibliographie des textes d’Asger Jorn : Hofman Hansen Per (dir.). Bibliografi over Asger Jorns skrifter. Silkeborg, Silkeborg kunstmuseum, 1988, p. 57. []
  3. Asger Jorn. « Den spanske republik og kunsten », Arbejderbladet. le 30 avril 1938. et Asger Jorn. « Sekterisme », Arbejderbladet. 1 nov. 1938. []
  4. Asger Jorn. « Den spanske republik og kunsten », Arbejderbladet. le 30 avril 1938. []
  5. que l’on trouve sur le site internet de l’agence Magnum dont Capa est le cofondateur []
  6. Laure Beaumont Maillet. « Robert Capa », Capa connu et inconnu. Bibliothèque Nationale de France, Exposition du 6 octobre au 31 décembre 2004. http://expositions.bnf.fr/capa/arret/1/ [consultation : 20 juillet 2015] []
  7. Parti Communiste Français, Fédération Alpes Maritimes. « Ce que fut la grande fête du Mont-Boron », Le Cri des travailleurs. Nice, 8 juil. 1937, numéro 142, p.6. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb344422981/date [consultation : 20 juillet 2015] []
  8. Documentation de Radio France, « Gerda Taro ». février 2013. http://www.franceinter.fr/personne-gerda-taro [consultation : 20 juillet 2015] []
  9. Alison Gee, « Gerda Taro: The forgotten photojournalist killed in action ». BBC World Service, 27 Dec. 2013. http://www.bbc.com/news/magazine-25108104 [consultation : 20 juillet 2015]. []
  10. Philippe Moreau Defarges. Michael Heller. Aleksandr Nekrich. « L’utopie au pouvoir. Histoire de l’URSS de 1917 à nos jours », Politique étrangère. 1982, vol. 47, n° 2, pp. 499-502. http.//www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1982_num_47_2_3146_t1_0499_0000_2 [Consultation : 20 juillet 2015] []
  11. Asger Jorn. « Sekterisme », Arbejderbladet. 1 nov. 1938. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *