Museum Jorn : une visite à Silkeborg

Un lieu d’exposition et de recherche actif

Faire des recherches sur et autour d’Asger Jorn nécessite de se rendre à un moment donné au Museum Jorn situé dans la petite ville de Silkeborg, dans la région du Jutland au Danemark. En effet, c’est dans cet endroit agréable et très beau que se trouvent réunies les archives de l’artiste, ses œuvres – hormis celles possédées par des particuliers ou des grandes collections patrimoniales – et ses collections artistiques personnelles.

Logo du Museum Jorn

Logo du Museum Jorn

De plus le Museum Jorn est un espace d’exposition et de conférence très actif qui organise tout au long de l’année des événements sur Asger Jorn ou autour de lui. Ainsi, une grande exposition autour de l’artiste danois Per Kirkeby y a été montée au début de cette année 2015. Une partie de celle-ci sera d’ailleurs montrée à la Maison du Danemark à Paris (du 9 septembre au 1er novembre 2015).

À Silkeborg, ouvrira prochainement une exposition intitulée « What moves us ? Le Corbusier & Asger Jorn » (12 septembre au 13 décembre 2015) qui reviendra sur l’architecte Le Corbusier mais aussi sur ses relations (correspondances, collaborations, influences, … ) avec Asger Jorn.1

Les expositions sont toujours menées en parallèle ou en synergie avec la mise en valeur de l’importante collection permanente du Jorn Museum.2

D’un musée local à un centre d’art à portée internationale

Comme on peut le comprendre avec l’actualité de cet automne 2015, les relations avec la France ou d’autres pays sont très fortes et issues d’une belle dynamique de mises en réseaux : la Maison du Danemark héberge une exposition dont le commissariat est donnée au Museum Jorn tandis que l’exposition sur Le Corbusier à Silkeborg prend une certaine envergure grâce aux prêts de la Fondation Le Corbusier.

Mais il n’en a pas toujours été ainsi et le Musée de Silkeborg a parcouru sur tous les plans (architecture, collection, visée, … ) un long chemin. On trouvera sur le site du Museum Jorn une histoire du musée3. Il ne s’agit dans cet article que de faire un très court résumé de cette histoire en s’inspirant de ce qui se trouve sur le site. Pour les plus curieux d’entre vous un livre très complet en danois existe sur la question.4

Musée municipal de la ville de Silkeborg dès les années 40, les collections historiques s’ouvrent dès 1951 à l’art moderne. La première intervention d’Asger Jorn est lorsque le musée lui commande une série de céramiques produite à Sorring au nord de la ville en 1953. À partir de ce moment, Asger Jorn qui a vécu sa jeunesse à Silkeborg,5 va envoyer au musée une partie de ses œuvres et de celles d’autres artistes.

Son but est alors de faire du Musée de Silkeborg un centre pour l’art contemporain international de son époque. En 1959 il organise l’exposition Ny International Kunst qui réalise cette ambition. Après encore un changement de local, une exposition des dessins de Jean Dubuffet est mise en place en 1961 ; ce qui donnera par la suite la création d’une gigantesque fresque de ce dernier qui nous accueille toujours aujourd’hui à l’entrée du Museum Jorn.

Entrée du Museum Jorn, Silkeborg, 2015. Fresque de J. Dubuffet, Terrain de football triolectique d'Asger Jorn et globes bleus d'E. Nyholm

Entrée du Museum Jorn, Silkeborg, 2015. Fresque de J. Dubuffet, Terrain de football triolectique d’Asger Jorn et Globes bleus d’E. Nyholm

Très impliqué dans la vie du musée Asger Jorn y organisera des expositions ainsi que les recherches architecturales avec Jørn Utzon pour la construction d’un nouveau bâtiment pour le musée. À sa mort en 1973 Asger Jorn léguera au Musée plus de 5000 œuvres, ce qui nécessite à la fois un espace de stockage et d’exposition particulièrement ambitieux.

C’est finalement le travail combiné de l’architecte Niels Fritiholf Truelsen et du chercheur et directeur Troels Andersen que le Museum Jorn pris sa forme finale auprès de l’eau en 1982. Un agrandissement fut également prévu en 1994 et achevé en 1997. Le plus grand défi de la réalisation de ce musée était de s’intégrer parfaitement dans la nature l’environnant afin de créer une harmonie entre la contemplation des œuvres d’art et celle de la nature. Pari tout à fait réussi lorsque l’on visite les salles aux lumières naturelles ou lorsque l’on découvre la longue galerie en baie vitrée qui donne autant de place aux œuvres exposées qu’aux paysages naturels qui leur font face.

Petit port et canal à Silkeborg à 2 minutes à pied du Museum Jorn

Petit port et canal à Silkeborg à 2 minutes à pied du Museum Jorn

Merci aux membres du Museum Jorn pour leur accueil chaleureux et enthousiaste en cette fin août 2015.

  1. Asger Jorn a en effet travaillé comme assistant pour Le Corbusier lors de la construction du Pavillon des Temps Nouveaux à l’Exposition internationale de 1937 à Paris. Cf. Laurent Gerverau, Critique de l’image quotidienne : Asger Jorn, Paris : Éditions Cercle d’Art, coll. Diagonales, 2001, p.19 et p.217. []
  2. par exemple celle intitulée « Materials Motifs and Minds » dans l’œuvre d’Asger Jorn actuellement en cours au Museum Jorn jusqu’au 13 décembre 2015. []
  3. En danois et en anglais, il suffit de cliquer sur le petit drapeau en haut à droite []
  4. Troels Andersen, Silkeborgs Kunstmuseums historie, Anagram, 176 p. ISBN : 978-87-92307-03-3. []
  5. Et y aura découvert l’art lors de l’exposition « Frie Jyske Malere », Les peintres libres du Jutland organisée au Musée de Silkeborg dans les années 40 []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *