À propos

Quel est le but de ce carnet?

Un carnet de recherche sur les réseaux

Originellement un carnet de thèse, ce carnet se présente aujourd’hui, dans sa continuité comme un carnet de recherche en études nordiques, s’intéressant aux résultats, espoirs et nouvelles voies de recherche ouvertes en thèse. Sans plus se concentrer sur Asger Jorn et son oeuvre, ce carnet propose de s’intéresser aux méthodologies et matériaux bruts d’études de cas nordiques sur les réseaux de connaissance, les fonctionnements réticulaires et les visions associatives et interdisciplinaires menées par l’auteur. Cela peut prendre la forme de compte-rendu d’exposition ou d’ouvrages comme celle de notes réflexives ou d’essai et tutoriels d’application d’outils méthodologiques et/ou numériques.

Historique et évolution du but

Entre 2015 et 2021, la visée de ce carnet a été de tout d’abord de rendre compte des étapes de recherche de la thèse avec la publication des nouvelles hypothèses, des découvertes bibliographiques (également iconographiques) ainsi que des compte-rendus d’essais et de séminaires. Ceci afin d’améliorer la présence de la recherche francophone nordique sur internet ainsi que de créer des points de rencontre entre les différentes recherches sur Asger Jorn et les éléments de ses réseaux temporels, conceptuels et spatiaux.

Pour en savoir plus sur les problématiques, corpus et méthodes qui ont mené à la création de ce carnet pour la thèse voir cet article sur les objets scientifiques du carnet de thèse.

Depuis que la thèse a été soutenue en janvier 2021, ce carnet s’était donné pour but de donner des clefs d’entrée dans l’œuvre d’Asger Jorn et toute la constellation dont elle fait partie, des éléments issus des notes de terrain ainsi que de diffuser les recherches, expositions ou publications en lien avec le sujet de la thèse. Ce but reste actuel bien que les recherches élargissent les sujets et champs abordés.

Il avait l’ambition d’accueillir une tribune de la jeune recherche en études nordiques et au-delà, mais ces expressions ont trouvé leur place dans d’autres formats comme les séminaires de recherche dans des labos junior comme Elans et des branches comme celle de GREN de l’Association Pour les Etudes Nordiques.

Enfin ce carnet était et reste un moyen de partager les interrogations et l’avancée des recherches en terme de méthodologie pour formaliser les réseaux à partir d’un corpus littéraire ou théorique : publications des outils essayés et/ou conseillés ainsi que des premiers tests avec la mise en ligne de cartes imaginaires et de graphes réalisées dans le cadre de la thèse et ailleurs. Ceci afin de rassembler le plus d’informations à destination et de la part des chercheur-euses en sciences humaines se trouvant devant les mêmes problématiques à résoudre.

A quel rythme est-il mis à jour ?

Suivant l’actualité de certains sujets et suivant les recherches en cours.

Archive des volontés de publication : L’idée première de ce carnet était d’avoir une certaine régularité d’écriture durant la thèse. Le fait de garder ce carnet de thèse et de le faire évoluer en carnet de recherche post-soutenance a mené à plusieurs mois d’interrogation. Les articles publiés dans le cadre de la thèse sont regroupés sous la catégorie “Carnet de thèse”.

Qui écrit et comment le contacter ?

Docteur en Études Germaniques (Nordiques) de Sorbonne Université (EA3556 REIGENN) depuis 2021, Maître de Conférences en Études Scandinaves à l’Université de Strasbourg (UR1341 MGNE) depuis 2022, R. Jamet est l’auteur de ce carnet.
Pour collaborer, commenter, critiquer, corriger ou encore si vous êtes le détenteur de droit de publication (textes, images…) et que vous avez une réclamation à faire, surtout n’hésitez pas à me contacter sur rajamet [dot] pro [at] gmail [dot] com .

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search